Tendance Plug-in et Smart grid

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

La gestion et le stockage de l’énergie serait-il devenu le nouveau Graal ? C’est ce qui vient à l’esprit à la vue des multiples annonces de ces dernières semaines, à commencer par le Tesla Powerwall évidemment. On vous a toujours dit qu’on ne pouvait pas stocker l’énergie produite par nos centrales nucléaires ou même par nos panneaux solaires ? C’est bientôt de l’histoire ancienne…

Des constructeurs automobiles en quête de croissance

Plus récemment c’est Ford qui y allait de son annonce au CES Asia. Dans le cadre de son programme MyEnergi, Ford s’engage vers une gestion efficace de l’énergie, en Chine d’abord où le programme prendra son envol avec une coalition de partenaires aux capitaux chinois : Haier, Trina Solar (panneaux solaires), ou Delta Electronics (bornes de recharge). Leur pari ? Une réduction de 40 à 69% de la facture énergétique des ménages en créant un réseau parfaitement intégré entre la batterie du véhicule, les panneaux solaires, et le fournisseur d’électricité.

Des producteurs d’électricité sur le balle

Lisser la demande d’électricité par le ménage est difficile : nous consommons surtout le matin et le soir avec peu de marge de manoeuvre… Le défi, longtemps considéré comme impossible, est donc de lisser l’offre. Imaginez un réseau de batteries totalement interconnectées pour former un réseau intelligent. Plus besoin de faire fonctionner les centrales plein pot aux heures des pointes, il n’y a qu’à puiser dans l’énergie stockée aux quatre coins du pays !

La courbe de la demande vue par Tesla

La courbe de la demande vue par Tesla

Certes il manque encore de voitures électriques, plug-in ou de « Powerwall » pour que ça devienne réalité, mais ce n’est pas une raison pour ne pas y penser dès aujourd’hui. Les producteurs et fournisseurs d’énergie l’ont bien compris. En France, l’ERDF a lancé un concours de haut niveau axé sur le Smart Grid et dont certains appels à projet visent directement l’intégration des véhicules électriques au réseau de distribution et l’utilisation intelligente de leur capacité énergétique… Tout un programme !

Engie (ex-GDF-Suez) investit aussi de son temps en R&D pour rester à la pointe des réseaux intelligents. Le Smart Grid chez Engie on connait, mais le stockage est un facteur nouveau et plein de promesses. Recharger sa voiture depuis le réseau « classique » ou depuis des panneaux solaires, stocker l’énergie ou la ré-injecter sur ce même réseau, voire simplement sur le circuit fermé du domicile ou de l’entreprise, voilà de quoi donner des maux de tête aux architectes des logarithmes qui se chargeront d’organiser tout ça automatiquement sans que personne ne s’en rende compte…

So what ?

À peine deux articles et déjà on s’écarte de la ligne éditoriale de Mooove.eu ? Oui et non… Sans présager de l’avenir, plus de 90% des articles de ce blog devraient avoir un lien plus ou moins direct avec l’électricité et les batteries… Autant dire qu’il s’agit d’un facteur primordial. Il ne faudra pas 2 articles pour que le sujet de l’impact environnemental des batteries ou du nucléaire surgisse dans les commentaires. Non sans raison…

Par cet article, je répondrai simplement que l’évolution est en marche. Si il y a bien un secteur qui innove, c’est celui du transport et de l’énergie. Nucléaire, terres rares, … Je serai le premier à confirmer leurs impacts sociaux et environnementaux. Ceci étant dit, je donne une chance à la Recherche et au Développement : substituts aux terres rares, production d’énergies renouvelables et Smart Grid sont quelques-uns des enjeux qui pourront mener à une mobilité véritablement durable et peu gourmande en ressources.

Leave a Reply

vingt − 10 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.