Android investit l’automobile

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

C’est parti, les voitures rattrapent enfin leur retard technologique… Kenwood, Pioneer, Alpine, Blaupunkt, chargeurs CD et consorts, c’est bien gentil, mais niveau connectivité, on se demandait si l’automobile n’était pas restée coincée à une autre époque. Si Volvo a emboîté le pas en solo avec sa nouvelle XC90, c’est comme souvent Google qui lance la machine de guerre…

Android envahit le monde automobile

Hyundai a réussi un joli coup médiatique ! Son SUV Sonata sera le premier modèle à être compatible Android Auto, mais la grande annonce de ce Google O/I 2015 c’est que toutes les futures Volkswagen en seront équipées ! Ils auraient pu difficilement trouver meilleur partenaire… Quoi qu’il en soit, l’écran 7, 8, ou 9″ de leurs prochains modèles trouveront une toute autre utilité : applications, tracking, connectivité, communication entre voitures, bref, votre voiture devient Smartphone.

Comment ça marche ?

Visuellement, il s’agit d’une sorte de Google Now dupliqué sur l’écran principal du tableau de bord de la voiture, mieux connu sous le nom de « GPS » (même si toutes les fonctions de la voitures y étaient concentrées depuis longtemps…). À l’heure actuelle, difficile de savoir si Android Auto sera directement intégré à la voiture ou si elles seront simplement « compatibles » Android Auto. En tous cas, sur la Hyundai, vous devrez installer l’application « Android Auto », connecter votre Smartphone à l’aide du câble prévu à cet effet, et là, miracle, l’écran du tableau de bord fait apparaître un Google Now retravaillé pour l’occasion.

L'Android Auto connecté

L’Android Auto connecté

Pas coutumier de Google Now ? C’est très… très pratique. Et autant dire que dans une voiture, ça prend tout son sens. Google Now affiche des informations prédictives selon le lieu où vous vous trouvez, le moment de la journée ou vos précédentes recherches : l’heure d’aller au boulot ? Suivez le guide… L’heure d’une réunion hebdomadaire à la gare centrale ? Suivez le guide… Des restos à proximité ? Suivez le guide… Il a capté que vous vouliez acheter une nouvelle balance de cuisine (« top 10 balance » sur Google ça trompe pas) ? Suivez le guide, il y a une promo à la Fnac… Bon, OK, vous guider jusqu’aux commerces c’est pas encore fait, mais on y arrive…

Android Auto

Android Auto

Sans limites

… Car les perspectives sont « limitless ». Des voitures qui comprennent votre contexte, qui communiquent entre elles et qui vous guident selon vos besoins, ça laisse songeur. On nous parlait de la révolution des « Beacons » (des balises bluetooth qui communiquent avec vos objets connectés, montres ou smartphone, dans les magasins), voilà que la voiture pourrait prendre le même chemin, et même plus vite encore… Une nouvelle manne pour les enseignes, et pour Google évidemment qui y voit sans doute une source supplémentaire de marketing ciblé. « Internet of things » ou « Internet des objets » : votre voiture intègre enfin l’écosystème des objets connectés.

Le défi évidemment sera d’éviter les abus. Les premières expériences sur les beacons en magasin ou sur les messages de Google Now sont rassurantes : souvent pertinentes, rarement intrusives, les recommandations vous facilitent plus la vie qu’elles ne vous embêtent. Et puis il reste tout à fait possible au pire de nier l’information, au mieux de configurer vos préférences pour qu’elles n’apparaissent plus jamais. Enfin, il est vite-fait de retomber dans le fantasme de la voiture autonome. Le défi ? Des standards de communication universels ou au minimum compatibles… Si la majorité des constructeurs se mettent au langage de Google, alors c’est … réglé.

Leave a Reply

dix-sept + quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.