Gogoro, le scooter électrique effet « wow »

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Si Apple avait voulu créer un scooter électrique, il ne s’y serait sans doute pas pris autrement. Le Gogoro a tous les ingrédients du produit effet « wow » que tout le monde veut : technologie, design, image décalée et sympathique… Ça sent la Californie, et pourtant ça sort tout droit de Taiwan, sous l’impulsion d’anciens ingénieurs de HTC notamment !

Le « battery swapping » n’a pas dit son dernier mot

Mais il serait réducteur de ne parler que d’un scooter. Gogoro c’est une jeune start-up ambitieuse de 2011 qui développe deux produits en parallèle. D’un côté il y a le « smartscooter », on en parlait, mais de l’autre, il y a quelque chose d’aussi voire plus fou encore : Gogoro Energy Network, un réseau d’échange de batteries (battery swapping). Là où Better Place s’était cassé les dents il y a quelques années en Israël, et alors que Tesla annonçait tout récemment mettre son projet en standby, Gogoro persiste et croit.

Le modèle serait-il plus adapté aux deux-roues et donc aux plus petites batteries ? Les précédentes expériences appliquées aux voitures auront apporté au moins un renseignement : le modèle n’est tenable qu’avec une masse très large d’utilisateurs. Si Tesla, premier constructeur de voitures électrique, n’y est pas arrivé avec un parc déjà important, cela laisse présager de l’ampleur du défi. Et de penser aux pistes de solutions : un standard de batteries en serait une ? Voire appliquer le modèle au carsharing pour garantir un taux de rotation élevé ?

car2go électrique

car2go électrique

– Parenthèse Carsharing – Aujourd’hui, DriveNow ou Car2Go ne peuvent pas proposer d’offre électrique convaincante, et pour cause, les bornes de recharge sont en contradiction avec le modèle « free floating », c’est-à-dire un mode de carsharing laissant la possibilité au conducteur d’abandonner la voiture n’importe-où en ville. Pour faciliter l’éclosion du carsharing électrique, il serait peut-être plus efficace de « swapper » les batteries que de remorquer les voitures aux différentes bornes de la Région le soir venu. D’un point de vue opérationnel, le swap semble plus accessible si les véhicules s’y prêtent !

Battery Swapping GogoroBattery Swapping Gogoro

Battery Swapping Gogoro

Chez Gogoro, le battery swapping est surtout là pour soutenir la vente de scooters dans les centres urbains. Rares sont ceux qui ont la possibilité de recharger un véhicule devant chez eux, surtout en Asie, marché gigantesque pour le deux-roues. Le Gogoro Energy Network propose donc, contre abonnement, de « recharger » son scooter dans un des multiples « GoStations » en un temps record. On savait que le scooter électrique était un mode de transport tout à fait pertinent en ville, mais paradoxalement peu adapté au public cible « d’appartement ». Le swapping se veut la solution. Avantages par rapport aux bornes ? Coûts d’infrastructures moins élevés pour l’entreprise, emprise au sol faible pour la ville et flexibilité/rapidité pour le consommateur… À noter que les batteries usées seront retirées du circuit après 500 cycles pour atterrir dans les data centers, foyers ou entreprises pour faire office de « Energywall » … Malin !

Un scooter qui donne envie

Le scooter, généralement, c’est pas très excitant. Mais force est de constater que ce Gogoro en jette… Il n’a certes pas la carrure d’une Ducati, ni la méchanceté d’une Yamaha T-Max, mais il transpire l’innovation et la technologie, avec une touche « hype » ! Oserais-je le rapprochement avec l’effet procuré par un iPhone à sa sortie ? Le marché de la mobilité n’attire pas encore les foules à ce point… Mais dans l’esprit, on s’en rapproche et c’est précisément ce dont on a besoin pour provoquer des changements de comportements durables et de masse.

Gogoro app

Gogoro app

Techniquement, le Gogoro sait rester pratique, malgré sa petite taille apparente, sa selle accueille un casque intégral en plus des deux batteries Panasonic. Équipé bluetooth, son tableau de bord est directement connecté à une application très complète et personnalisable. Quelques chiffres : 0-50 km/h en 4,2 sec, 95 km/h en vitesse de pointe pour un poids et une autonomie encore inconnus.

Gogoro Smartscooter

Gogoro Smartscooter

Un business modèle asiatique, un scooter sans frontières

Si le smartscooter a tout pour réussir dans nos villes européennes, il n’est pas certain que les GoStation se développent par chez nous. C’est sans doute une bonne idée pour que la mobilité électrique se développe dans les pays asiatiques densément peuplés et où le scooter règne, mais chez nous, le deux-roue reste l’exception. il est donc fort peu probable que ce réseau de station y soit rentable, Quel que soit le prix de l’abonnement. Et pour ceux qui ne disposent pas de parking, il n’y a qu’à espérer que les batteries soient rechargeables sur une prise du domicile, comme pour un vélo électrique en somme… Ceci dit, si Tesla a réussi à développer son réseau propriétaire de fast-charge, pourquoi pas Gogoro ?

Leave a Reply

19 − un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.